Droit de Cité Tribune radio de débats oratoires
pour universitaires engagés!
Accueil  »  Thèmes  »  Semaine 18
Semaine 18
18
Pour ou contre l’attribution de pouvoirs extraordinaires à l’inspecteur général de la Ville de Montréal?
Diffusion : 19 février 2014
Animateur : Guillaume Touzel-Bond
Écouter l'émission en MP3
POUR : Lea Chebli Pour ou contre l’attribution de pouvoirs extraordinaires à l’inspecteur général de la Ville de Montréal? CONTRE : Rose St-Pierre

 
Membres du jury pour cette semaine :
  • Marianne Amar, co-présidente de la Société Universitaire Canadienne de Débat Intercollégial (SUCDI)
  • Christian Arcand, guide animateur au Musée Pointe-à-Callière
  • Me Elysabeth Lessis, membre du Barreau du Québec

Invité expert :
  • Danielle Pilette, professeure associée au Département d'études urbaines et touristiques de l'Université du Québec à Montréal (UQAM)

L'équipe gagnante!

Lea Chebli (Pour)  Rose St-Pierre (Contre)
Juges 58/75 63,5/75
Public 21,28/25 3,72/25
TOTAL 79,28% 67,22%

C'est Lea Chebli (Pour) qui remportent ce 18e débat, avec un résultat de 79,28%, contre 67,22% pour Rose St-Pierre (Contre)!

Toutes nos félicitations aux deux équipes. La lutte a été chaude!  Merci à toutes les personnes qui ont pris le temps de voter!

Fil RSS
de l'émission

Attention : cette page ne fonctionne pas avec Chrome.

Mise en contexte

L’inspecteur général de la Ville de Montréal

Me Denis Gallant, procureur en chef adjoint de la Commission Charbonneau, s’est fait offrir le poste d’inspecteur général de la Ville de Montréal par le maire Denis Coderre. Pourtant, ce poste nouvellement créé d’inspecteur général de Montréal n’est pas encore assuré de voir le jour. Le ministre des Affaires municipales, Sylvain Gaudreault, a déposé le 12 février, le projet de loi 73 ou Loi concernant l’inspecteur général de la Ville de Montréal qui modifiera la Charte de la Ville de Montréal et la Loi sur les normes du travail et obligera la Ville de Montréal à désigner un inspecteur général.

Les pouvoirs extraordinaires

Pendant sa campagne électorale pour la mairie, monsieur Denis Coderre a émis l’idée de doter le futur inspecteur général de Montréal de pouvoirs extraordinaires. Ces pouvoirs lui permettraient, par exemple, d’autoriser une perquisition sans l’autorisation d’un juge. Le projet de loi déposé par Sylvain Gaudreault prévoit que les pouvoirs de l’inspecteur lui permettent notamment « d’examiner les documents et d’obtenir des renseignements de la Ville, d’une personne morale qui lui est liée, d’une personne qui est en relation contractuelle avec la Ville ou avec une personne morale qui lui est liée. » Il n’est pas question de pouvoirs extraordinaires. En fait, l’inspecteur doit dénoncer au commissaire à la lutte contre la corruption toute contravention à une loi impliquant la corruption, la malversation, la collusion, la fraude ou le trafic d’influence dans la passation ou l’exécution de contrats.

Écoutez les débats
des saisons précédentes

Saison 1 : Thèmes Équipes
Saison 2 : Thèmes Équipes
Saison 3 : Thèmes Équipes

 

© Barreau du Québec 2012-