Droit de Cité Tribune radio de débats oratoires
pour universitaires engagés!
Accueil  »  Thèmes  »  Semaine 29
Semaine 29
29
Pour ou contre le port du kirpan dans les ambassades canadiennes?
Diffusion : 7 mai 2014
Animateur : Alexandre Coupal
Écouter l'émission en MP3
POUR : Patrice Labonté et Clara Leroy Pour ou contre le port du kirpan dans les ambassades canadiennes? CONTRE : Moamar Tidjani

 
Membres du jury pour cette semaine :
  • Me Vincent Denault, membre du Barreau du Québec
Invité expert :
  • Jean-Claude Leclerc, chroniqueur du quotidien

L'équipe gagnante!

Patrice Labonté et Clara Leroy (Pour)
Joelle Anifa Mohanga et Moamar Tidjani (Contre)
Juges 57/75 62/75
Public 7,56/25 17,44/25
TOTAL 64,56% 79,44%

C'est Joelle Anifa Mchanga et Moamar Tidjani (Contre) qui remportent ce 29e débat, avec un résultat de 79,44%, contre 64,56% pour Patrice Labonté et Clara Leroy (Pour)!

Toutes nos félicitations aux deux équipes. La lutte a été chaude!  Merci à toutes les personnes qui ont pris le temps de voter!

Fil RSS
de l'émission

Attention : cette page ne fonctionne pas avec Chrome.

Mise en contexte

Le 14 avril dernier, le gouvernement fédéral annonçait que le port du kirpan serait désormais autorisé dans ses ambassades et missions à l’étranger. Pour le gouvernement, ce geste appelle au respect des valeurs d’égalité et du droit à la liberté de religion. À des fins de sécurité, le kirpan doit être placé dans un fourreau fixé à une ceinture en bandoulière sous les vêtements. Aussi, la personne devra porter les autres signes religieux de la religion sikhe.

Depuis la décision Multani de la Cour suprême, le port du kirpan est permis dans les écoles, à la Cour suprême et dans les édifices parlementaires fédéraux. Du côté provincial, le Québec a adopté en 2011 une motion interdisant le port du kirpan au parlement : « […] l’Assemblée nationale appuie sans réserve la décision prise par sa Direction de la sécurité à l’effet d’interdire le port du kirpan lors des consultations portant sur le projet de loi no 94 Loi établissant les balises encadrant les demandes d’accommodement dans L’Administration gouvernementale et dans certains établissements, appliquant ainsi le principe de neutralité de l’État. »

Le port du kirpan porte-t-il atteinte au droit à la sécurité? L’argument de croyance sincère est-il suffisant pour justifier le port d’une arme? Pour ou contre le port du kirpan dans les ambassades canadiennes?

Écoutez les débats
des saisons précédentes

Saison 1 : Thèmes Équipes
Saison 2 : Thèmes Équipes
Saison 3 : Thèmes Équipes

 

© Barreau du Québec 2012-