Droit de Cité Tribune radio de débats oratoires
pour universitaires engagés!
Accueil  »  Thèmes  »  Semaine 13
Semaine 13
13
Pour ou contre l’adoption du dollar américain au Canada?
Diffusion : 25 janvier 2013
Animateur : Gilles Payer
Écouter l'émission en MP3
Guillaume Charette, École du Barreau Pour ou contre l’adoption du dollar américain au Canada? Harnois-Blouin, Pratte, Fournier, UdeM

 
Membres du jury pour cette semaine :
  • Me Michèle Moreau, directrice générale de Pro Bono Québec
  • Mélanie Millette, boursière Trudeau 2011 (Fondation Pierre Elliott Trudeau) et doctorante en communications à l'UQÀM
  • Lucie Pinsonneault, CIBL 101,5 Montréal

Invité expert :
  • Bernard Landry

L'équipe gagnante!

Harnois-Blouin / Pratte / Fournier
Guillaume Charette
Juges 40,5/50 38,8/50
Public 46,9/50 3,1/50
TOTAL 87,4 % 41,9 %

C'est l'équipe de Harnois-Blouin / Pratte / Fournier qui remporte ce débat, avec un résultat de 87,4 %, contre 41,9 % pour Guillaume Charette!

Toutes nos félicitations aux deux équipes! Merci à toutes les personnes qui ont pris le temps de voter!

Fil RSS
de l'émission

Attention : cette page ne fonctionne pas avec Chrome.

Mise en contexte

Les relations économiques entre le Canada et les États-Unis sont parmi les plus importantes qu’entretiennent deux États entre eux; elles se trouvent au sommet des relations bilatérales dans le commerce des marchandises, devançant celles entre la Chine et les États-Unis1.

Pour certains, l’intégration économique amorcée par l’Accord de libre-échange canado-américain (ALE), puis l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA), doit se solidifier davantage. Et l’un des moyens pour éliminer l’incertitude liée aux variations du taux de change serait d’adopter le dollar américain. Certains allèguent aussi que l’adoption du dollar américain nous permettrait de se prémunir des risques devant l’Euro en créant une monnaie concurrentielle non marginale.

Pour d’autres, par contre, l’adoption du dollar américain implique l’abandon de notre souveraineté sur nos politiques monétaires. Aussi, le système de taux de change flexible permettrait d’absorber les chocs extérieurs et limiter les dommages en période de récession ou de crise économique.

L’adoption du dollar américain est chose faite pour le Salvador, l’Équateur et le Panama. La situation économique, politique et sociale du Canada n’est certes pas comparable, mais la question demeure pertinente : le Canada devrait-il emprunter cette voie?

Pour ou contre l’adoption du dollar américain au Canada?

____________________________

1. Chaque jour, il s’échange pour plus d’un milliard et demi de dollars en biens et en services, sans compter les 200 000 déplacements transfrontaliers quotidiens.

Écoutez les débats
des saisons précédentes

Saison 1 : Thèmes Équipes
Saison 2 : Thèmes Équipes
Saison 3 : Thèmes Équipes

 

© Barreau du Québec 2012-