Droit de Cité Tribune radio de débats oratoires
pour universitaires engagés!
Accueil  »  Thèmes  »  Semaine 18
Semaine 18
18
Pour ou contre l’abolition des cégeps?
Diffusion : 1er mars 2013
Animateur : Gilles Payer
Écouter l'émission en MP3
Les Enfants de Meech, UdeM, Faculté de droit Pour ou contre l’abolition des cégeps? Les amici curiae, UQÀM, Sciences juridiques

 
Membres du jury pour cette semaine :
  • Me Lyne Guilbault
  • Pierre Moreau, candidat à la chefferie du Parti libéral du Québec
  • Éliane Laberge, présidente de la Fédération des Étudiants Collégiaux du Québec

Invité expert :
  • Guy Bourgeault, professeur titulaire au département d’administration et fondements de l’éducation de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal.

L'équipe gagnante!

Amici curiae (contre)
Enfants de Meech (pour)
Juges 66,1/80 65,6/80
Public 5,5/20 14,5/20
TOTAL 71,6 % 80,1 %

Les Enfants de Meech remportent ce débat, avec un résultat de 80,1 %, contre 71,6 % pour les Amici curiae!

Toutes nos félicitations aux deux équipes! Merci à toutes les personnes qui ont pris le temps de voter!

Fil RSS
de l'émission

Attention : cette page ne fonctionne pas avec Chrome.

Mise en contexte

La question revient périodiquement dans l’actualité, mais l’intervention la plus récente demeure sans doute celle de Pierre Moreau, candidat à la chefferie du Parti Libéral du Québec. Lors du débat des candidats à la succession de Jean Charest à la tête du Parti libéral du Québec, monsieur Moreau a avancé l’idée d'« ouvrir le débat sur la pertinence des cégeps ». Il a ensuite précisé qu’il n’était pas nécessairement pour l’abolition des cégeps, mais définitivement pour débattre de leur pertinence.

Petit retour historique d’une dizaine d’années : la Fédération des commissions scolaires du Québec proposait au gouvernement une réorganisation du système scolaire, en abolissant notamment les cégeps. Ces recommandations, rédigées dans le rapport « Les études secondaires et postsecondaires – Propositions de réorganisation pour améliorer la performance du système d’éducation au Québec »1 généreraient, selon l’auteur, un potentiel d’économies de l’ordre d’un milliard de dollars.

La réponse de la Fédération des cégeps ne s’est pas fait attendre. Elle a commandé une étude à M. Pierre Fortin, professeur au Département des sciences économiques de l’UQÀM, M. Marc Van Audenrode, professeur au Département d’économique de l’Université Laval, et Mme Nathalie Havet, chercheuse au Groupe d’analyse de Montréal. Leur constat : une telle réforme coûterait au contraire 170 millions de dollars. D’ailleurs, les auteurs vont plus loin et estiment que « ce n’est pas le Québec qui devrait envisager d’importer le système canadien, mais le Canada qui devrait envisager d’importer le système québécois ».2

Denis Bédard a par la suite répliqué à ce rapport dans son « Analyse de l’étude L’Apport des cégeps à la société québécoise »3.

Au-delà de la question budgétaire, encore faut-il se questionner sur la pertinence du cégep comme institution essentielle au cursus académique des Québécois. Assure-t-elle aux étudiants un meilleur accès aux universités? A-t-on besoin cégeps pour gérer et administrer les programmes professionnels? Assure-t-il la démocratisation de la culture générale?

L’argent, l’humain, la connaissance; les aspects du débat sur la pertinence des cégeps dans notre système d’éducation sont multiples et s’inscrivent certainement dans une réflexion plus globale d’amélioration du système des études supérieures.

Pour ou contre l’abolition des cégeps?

__________________________________________

1 Bédard, Denis, septembre 2003, http://ww3.fcsq.qc.ca/Publications/Etudes/_pdf/Etudes-Secondaires-Postsecondaires.pdf

2 http://www.fedecegeps.qc.ca/memoire/2004/04/l%C2%92apport-des-cegeps-a-la-societe-quebecoise/

3 http://ww3.fcsq.qc.ca/Publications/Etudes/_pdf/Analysedeletudedescegeps.pdf

Écoutez les débats
des saisons précédentes

Saison 1 : Thèmes Équipes
Saison 2 : Thèmes Équipes
Saison 3 : Thèmes Équipes

 

© Barreau du Québec 2012-