Droit de Cité Tribune radio de débats oratoires
pour universitaires engagés!
Accueil  »  Thèmes  »  Semaine 26
Semaine 26
26
Pour ou contre la démocratie directe?
Diffusion : 26 avril 2013
Animateur : Pierre Maisonneuve
Écouter l'émission en MP3
Sophie et Benjamin Pour ou contre la démocratie directe? Les fils de la liberté

 
Membres du jury pour cette semaine :
  • Me Marius Gauthier
  • Madame Rita de Santis, députée libérale à l’Assemblée nationale, circonscription Bourassa-Sauvé
  • Elisabeth Vallet, professeure associée, Département de géographie, UQÀM

Invité expert :
  • Jacques Godbout, professeur émérite au Centre Urbanisation Culture Société de l'INRS

L'équipe gagnante!

Fils de la liberté
(CONTRE)
Sophie et Benjamin
(POUR)
Juges 59,7/80 60,3/80
Public 13,1/20 6,9/20
TOTAL 72,8 % 67,2 %

Les Fils de la liberté remportent ce débat, avec un résultat de 72,8 %, contre 67,2 % pour Sophie et Benjamin!

Toutes nos félicitations aux deux équipes! Merci à toutes les personnes qui ont pris le temps de voter!

Fil RSS
de l'émission

Attention : cette page ne fonctionne pas avec Chrome.

Mise en contexte

Définitions

La démocratie directe est un système politique où le pouvoir est exercé par l’ensemble des citoyens. Il s’oppose donc à la démocratie représentative.

Mais à la source des deux systèmes, la démocratie. Étymologiquement, « Dêmos » signifie «  peuple » et « kratos », pouvoir. Le pouvoir exercé par le peuple peut l’être plus ou moins directement.

Des exemples de démocratie directe

Nouvelle-Angleterre

Les New England town meetings sont les seules institutions de démocratie purement directe aux États-Unis, et au niveau gouvernemental, l’une des seules au monde, avec notamment les Landsgemeinde de certains cantons de Suisse. Les premiers rassemblements connus de ce genre ont eu lieu en 1633, à Dorchester, au Massachussetts1.

Suisse

La démocratie directe s’exerce sous la forme de la Landsgemeinde, où les citoyens se réunissent périodiquement sur la place du village pour procéder aux votes à main levée2. Il existe aussi plusieurs mécanismes de contrôle exercés par le peuple, mais il s’agit davantage de démocratie participative, plutôt que directe.

Assemblées populaires autonomes de quartier

Près de nous, au Québec, des citoyens se regroupent en assemblées pour échanger sur les politiques des différents paliers du gouvernement et proposer des moyens d’action.

Nous ne nous sentons ni écoutéEs ni soutenuEs par les divers paliers de gouvernement qui prétendent nous représenter. Nous ne voulons plus être la majorité silencieuse qui laisse les autres parler à sa place. Le temps est venu de prendre parole et d’agir. […] Nos assemblées, nos publications, nos divers comités, nos événements, nos initiatives d'éducation populaire, sont autant de moyens de tisser une nouvelle solidarité dans notre quartier, et à la partager avec quiconque se sent concerné et appelé par ce changement social majeur qui naît sous nos yeux3.

ASSÉ

L’Association pour une Solidarité Syndicale Étudiante (ASSÉ) pratique la démocratie directe pour l’ensemble de ses décisions, qui sont prises en fonction du choix de chacun de ses membres.

[…] un contrôle démocratique est assuré en tout temps par les assemblées générales des associations membres. Ce sont elles qui, par exemple, choisissent les revendications et le plan d’action à mettre en œuvre pour obtenir celles-ci et qui donnent leur verdict sur les offres gouvernementales de même que sur la poursuite ou non des moyens de pression.4

La démocratie participative

Entre la démocratie directe et la démocratie représentative, se trouve la démocratie participative, ou « semi-directe ». La représentativité existe toujours, mais les citoyens ont d’autres outils de contrôle à leur disposition, dont les référendums, les assemblées locales, ou encore le rappel (recall), permettant de réclamer, par référendum, la destitution d’un élu.

Comment doit s’exercer la démocratie?

La question sous-jacente au débat pourrait être : Comment doit s’exercer la démocratie, en partant du regroupement de citoyens de quartier jusqu’au pays en entier? Doit-on tendre vers l’exercice du pouvoir par chacun des citoyens, par des mesures de contrôle et de participation active de ces derniers à la vie démocratique? Ou au contraire, la démocratie n’est-elle viable que par la représentativité, système de la majorité des États démocratiques?

___________________________________

[1] http://community.weber.edu/WeberReads/new_england_town_meetings.htm
[2] http://fr.wikipedia.org/wiki/Politique_en_Suisse#D.C3.A9mocratie_directe
[3] http://www.apahochelaga.org/qui_sommes_nous
[4] http://aveclasse.com/les-fondements-de-lasse/la-democratie/

Écoutez les débats
des saisons précédentes

Saison 1 : Thèmes Équipes
Saison 2 : Thèmes Équipes
Saison 3 : Thèmes Équipes

 

© Barreau du Québec 2012-